Vos ados, les troubles de l’alimentation et le sport.

Jusqu’à maintenant mes chroniques s’adressaient particulièrement aux coureurs adultes. Attention, parents d’ados coureurs ou sportifs cette chronique est pour vous.
Les adolescents sont dans une période de leur vie ou les formes de leur corps se modifient et parallèlement à ces changements l’image corporelle est vraiment importante pour eux. Certains n’acceptent pas de voir leur corps changer et vont tout faire pour tenter de prendre le contrôle. Chez les sportifs la pression de devoir maigrir ou d’être mince pour exceller dans son sport est souvent mentionnée.
Au Québec, plus de 50 % des adolescentes désirent perdre du poids. Parmi ces dernières, quelques unes, plus vulnérables, sont à risque de développer un trouble de comportement alimentaire comme l’anorexie et la boulimie. Si vous avez des garçons il faut également rester vigilant, ces derniers peuvent aussi être touchés par ces troubles.
Comme parents vous ne pouvez malheureusement pas enlever la pression sociale que vivent vos ados, vous la vivez probablement vous aussi. D’ailleurs les parents qui ont suivi régime après régime, qui portent des critiques négatives sur leur propre corps ou sur celui de leur jeune l’encourage, souvent sans le vouloir, à s’interroger sur son apparence.
Voici quelques conseils pour vous aider.
Adoptez une attitude saine et équilibrée à l'égard du corps, de l'alimentation et du sport. Votre enfant y est sensible.
Une taquinerie d'un parent sur l’apparence physique peut faire plus de ravages que les blagues de ses amis.
Acceptez les comme ils sont et dites-leurs combien vous êtes fier d’eux. La confiance en soi est l’une des meilleures armes contre les troubles alimentaires.

 

 

Comportement à surveiller chez les ados.

Votre ado pourrait souffrir de trouble de l’alimentation si il:

  • mange très peu ou ne consomme que des salades ou des légumes
  • évite complètement certaines catégories d'aliments comme la viande, le pain et les pâtisseries
  • refuse de manger des choses qu'il aimait auparavant  
    ne mange que lorsqu’il est seul et évite les repas en famille ou les repas en public
  • a perdu une quantité importante de poids
  • a tendance à porter tout le temps des vêtements très amples ou plusieurs vêtements superposés
  • est obsédé par l’exercice
  • mange énormément puis se fait vomir
  • utilise des laxatifs pour éliminer la nourriture plus rapidement.

 

            Attention votre jeune ne souffre pas nécessairement d’anorexie s’il débute un régime, s’il rapporte son lunch à peine entamé ou s’il se paye plusieurs séances de course. Dans la plupart des cas, il n’en est rien mais il est tout de même important d’en discuter avec lui afin de voir d’où provient ce nouveau comportement. Regardez les comportements à surveiller et si vous avez un doute, une discussion avec le médecin de famille, le psychologue ou la nutritionniste permettra d’obtenir un point de vue extérieur qui pourra vous aider et vous soutenir

 

À bientôt!! Et bon entrainement!!

Pour ceux  et celles qui aimeraient avoir un plan personnalisé ou une consultation, vous pouvez me joindre pour prendre rendez-vous au 450 776-0089 ou au jpelletier0@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

zzzz